Rénovation

Qualité d’air : nos enfants en danger

L’ONG Greenpeace s’est récemment rendue dans de nombreuses villes françaises afin de tester la qualité d’air autour des crèches et écoles de nos enfants. Le verdict est sans appel : plus d’un tiers de ces dernières seraient exposées à des niveaux de pollution illégaux qui dépasseraient les normes européennes.

Greenpeace fournit une carte détaillée pour chaque ville dans laquelle la pollution des écoles a été testée. Voici par exemple la carte de la ville de Marseille :

Cliquez ici pour accéder directement au site GreenPeace et voir en détail quelles sont les écoles concernées.

Dans cette ville, plus de la moitié (58%) des écoles ou des crèches se situent a proximité d’une zone fortement polluée.

Qu’est ce que cela signifie concrètement ? 

Dans son étude, GreenPeace s’est focalisé sur la pollution de l’air extérieur au dioxyde d’azote. En effet, le dioxyde d’azote serait très nocif et causerait de nombreuses maladies chaque années. Cela signifie que les normes européennes et françaises de 40μg/m3, sont dépassées dans la majorité des cas. Selon GreenPeace, le secteur du transport routier est la première cause de pollution de l’air et compte pour 58% de celle ci.

Quel danger pour nos enfants ?

Le dioxyde d’azote se dégage principalement des pots d’échappements des voitures, la pollution des villes augmente donc aux heures de pointe le matin et le soir. Le dioxyde d’azote a des effets nocifs qui ont été prouvés sur notre santé, même si ses effets dépendent du temps d’exposition et de la concentration du gaz dans l’air.  Lucille Auger, porte-parole de Greenpeace à Strasbourg, explique que « les enfants sont beaucoup plus sensibles au dioxyde d’azote que les adultes, car leurs organes sont encore en formation. Et comme ils sont petits, ils sont aussi plus proches du sol et donc à portée de cette pollution ».

Les études de l’Oqai démontrent depuis des années que la qualité d’air intérieur des écoles est fortement polluée. Le formaldéhyde et le benzene sont souvent au delà des normes en vigueurs.

Comment diminuer la pollution de l’air ?

Nous pouvons tous contribuer à la réduction de la polution atmosphérique. Voici quelques points

– Limiter l’utilisation de la voiture en adaptant son moyen de transport à la situation.

– Si l’on utilise une voiture, s’assurer que tous ses réglages soient bons.

– Ne pas conduire brusquement ni trop rapidement : adopter une conduite souple.

– Des moyens doivent être mis en place par les agglomérations elles mêmes afin de diminuer la pollution de l’air.

Mon commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.